Dysplasies

INFORMATION CONCERNANT L’ENVOI DES CLICHÉS DE DEPISTAGE
À LA LECTURE OFFICIELLE

Actuellement, plus de 97% des radiographies qui sont adressées à la lecture officielle sont des radiographies numérisées dématérialisée, téléchargées sur le portail internet ad hoc, qui est à disposition de la profession vétérinaire depuis le 1er octobre 2011. Leur analyse est facile, depuis un ordinateur portable, grâce aux outils de mesure spécifiques extrêmement précis qui sont intégrés au logiciel d’analyse. La traçabilité des lectures est parfaite, et, en cas de contestation sur le résultat, un simple « clic » permet de transférer les radiographies en procédure d’appel. Enfin le lecteur peut effectuer les lectures n’importe où, lorsqu’il est appelé à se déplacer. Pour le propriétaire, la procédure est moins complexe et se fait à moindre frais, puisque l’envoi d’un simple dossier de demande de lecture dans une enveloppe courrier au format classique est suffisant.

 

Les 3% de clichés qui ne font pas partie du « lot » précédent sont soit des radiographies numériques qui sont imprimées sur support plastique, soit des radiographies argentiques, développées « à l’ancienne ». Le point commun entre ces deux types de radios est qu’il s’agit de clichés « physiques », généralement de grande taille, peu commodes à expédier par la poste. Pour les récupérer, il faut faire la queue au guichet postal (elles ne rentrent pas dans ma boite postale), il en va de même pour expédier le résultat de la lecture (les grandes enveloppes ne passent pas dans la fente des réceptacles à courrier). Contrairement aux radiographies dématérialisées, pour les analyser, il faut disposer d’un négatoscope (appareil lourd et volumineux, non transportable) qui permet d’examiner ces radiographies par transillumination. Mon négatoscope personnel est actuellement hors service, je n’envisage pas de le renouveler, je dois donc me déplacer, pour analyser ces clichés dans mon ancien service de l’école vétérinaire, où les négatoscopes sont également en voie de disparition. Lorsque je suis en déplacement (ce qui arrive assez souvent), il est impossible de « lire » ces radiographies. Il est à noter enfin que pour analyser ce type d’image, on utilise des systèmes de mesure qui sont moins pratiques et bien moins précis que ceux fournis par l’informatique, il n’est en outre pas possible de modifier le contraste ou la luminosité de l’image, ce qui est souvent très utile pour apprécier dans le détail la qualité de la trame osseuse et la présence éventuelle d’ostéophytes.

 

Outre le fait que ces enveloppes « trainent » dans les circuits de la poste (elles représentent l’essentiel des envois qui m’arrivent tardivement, voire qui sont perdus), c’est la raison matérielle pour laquelle la durée du délai pour recevoir les résultats est beaucoup plus longue (3 à 4 mois) pour ces radiographies « physiques » que pour les radiographies téléchargées sur le portail internet, pour lesquelles le temps de réponse est d’environ 1 mois à 1 mois ½ à partir de la réception d’un dossier de demande de lecture.

 

Pour toutes ces raisons, il est donc préférable, pour la réalisation des radiographies officielles de dépistage, de faire réaliser ces dernières dans une structure qui procède à l’envoi dématérialisé des images sur le portail internet dédié.

Lecture officielle des radiographies

Dépistage de la dysplasie des hanches (coxo-fémorale), des coudes et des articulations scapulo-humérales (épaules)

 

Lecteur officiel : Pr. J.P. GENEVOIS

Le Professeur GENEVOIS est membre de la commission scientifique de la Société Centrale Canine, responsable du groupe d'étude des affections ostéo-articulaires à transissions héréditaires, expert de la Fédération Cynologique Internationale, expert de la commission d’appel de la Société Centrale Canine.

Protocole

L’âge de l’animal doit être au minimum de 15 mois au moment de la radio (âge de la confirmation pour le Rhodesian Ridgeback) et pour les chiens LOF être confirmés.

 

L’examen doit avoir lieu dans le pays de résidence du propriétaire, c’est-à-dire en France pour les chiens LOF.

 

L e vétérinaire qui procède aux radios doit être indépendant de l'élevage ou du chien concerné.

 

 

Afin que les clichés soient traités dans les meilleurs délais, il est vivement conseillé de respecter le protocole préconisé par le Pr. GENEVOIS et d’en faire part à votre vétérinaire avant l’examen radiologique.

Ci-dessous la procédure à fournir au vétérinaire réalisant les clichés radiographiques.

Constitution et envoi du dossier

  • Le formulaire de demande de dépistage officiel dûment complété par le propriétaire dans la réalisation de radiographies numériques

  • Le formulaire de dépistage radiographique officiel dûment complété par le propriétaire et par le vétérinaire réalisant les radiographies (qui certifie avoir vérifié lui-même l’identification de l’animal et sa conformité avec celui indiqué sur le cliché radiographique)

  • La photocopie du pedigree LOF

  •  Une enveloppe timbrée (50 grammes) libellée à votre adresse pour envoi de clichés numériques

  • Une enveloppe timbrée (20 grammes) libellée à l'adresse ci-dessous pour l'envoi des résultats au club :

Mme Stéphanie ASELLUCCIO
43, chemin de la Diligence
13760 –SAINT CANNAT

stephanie.rrcf@gmail.com

  • Le règlement des examens : 30 € par dépistage  (hanches seules : 30€, hanches + coudes : 60€, hanches + coudes + épaules : 90€) par chèque à l'ordre du Pr JP Genevois
     

Les dossiers complets doivent être envoyés directement au Pr Genevois à l'adresse suivante :

 

Professeur J.P. GENEVOIS

BP 88

69751 CHARBONNIÈRES LES BAINS Cedex

 

Attention : le dossier complet adressé au Pr Genevois doit être envoyé en courrier normal : le Pr ne prend plus les dossiers envoyés en recommandés, qu'ils soient avec ou sans accusé de réception. Une lettre suivie est toujours possible.

 

Il faut compter 4 semaines à réception des radiographies pour le retour des résultats.

SINUS DERMOÏDE (DS)

Sinus Dermoïde: Le sinus dermoïde est une dermatose due à une anomalie lors du développement embryonnaire entraînant une séparation incomplète entre la peau et le tube neural. Il n'est pas exclusif au Rhodesian Ridgeback et se rencontre chez d'autres races canines.

Le Sinus Dermoïde, apparaît en principe sur la ligne du dos, de la base du crâne à la queue, (voir – détection du Sinus Dermoïde - ci-après).

Selon la profondeur de celui-ci, il est distingué 4 types de Sinus dermoïde.

image (24).jpg

Le Sinus Dermoïde se présente comme un minuscule orifice où nous pouvons voir quelques poils sombres.

Le plus souvent il y a alors une accumulation de sébum et de poils morts qui provoquent une infection, plus ou moins importante. Nous voyons alors une grosseur apparaître, palpable à la main, plus ou moins importante, souvent confondue avec une blessure ou une séquelle de vaccination. Si cette infection peut céder temporairement à un traitement antibiotique, la seule « guérison » possible reste l’intervention chirurgicale.

 

Toute grosseur ou kyste, dans les zones concernées doivent faire penser à un Sinus Dermoïde, il est alors nécessaire de procéder au retrait de celui-ci par acte chirurgical.

 

Les conséquences du Sinus Dermoïde peuvent être graves, les sujets atteints doivent être stérilisés.

Le Club est à votre disposition pour vous donner toutes les informations nécessaires (sélection, soin, précaution vis à vis des reproducteurs etc...)

 

En France, il est intéressant de lire la thèse du docteur vétérinaire Goby sur le sinus dermoïde - 

Le Sinus Dermoïde glisse sous les doigts, il est circulaire, et son trajet va depuis la peau jusqu’à son attache spinale.

En commençant à l’occiput, soulevez un pli de peau avec une main et laissez le se remettre en place en glissant entre le pouce et l’index. Les doigts doivent rester à l’endroit où ils ont été placés. Re-positionner vos doigts sur le cou juste en dessous de l’endroit initial et répéter le processus. Continuer le long de la colonne vertébrale jusqu’à la queue.

Schéma – 2 –

Sinus Dermoïde
Sinus Dermoïde
 

Myélopathie dégénérative

La myélopathie dégénérative fait partie des affections neuro-dégénératives du chien de 8 ans et plus en moyenne.

Cette pathologie a été en premier décrite comme une affection de la moelle épinière touchant les bergers allemands, puis d’autres races dont le RR.

 

Il s'agit d'un maladie dite récessive : un chien reproducteur, qui est porteur sain, ne développe pas la maladie mais la transmet à 50% de sa descendance. Dans ce cas, le partenaire reproducteur doit être sain.

 

Des tests de santé permettent de déterminer si le chien est atteint, porteur ou sain.

 

 En savoir plus sur la myélopathie dégénérative (site de la SCC)

 En savoir plus sur la myélopathie dégénérative (site du RRCUS)

 

Locus D

La couleur du poil peut être modifiée à cause d'une mutation située sur le locus D.

Deux chiens porteurs du "gène bleu" qui reproduisent ensemble pourront donner des chiots "bleus/gris".

 

Le test de la dilution de couleur permettra d'éviter cette situation.

 

Obtention des tests

Plusieurs laboratoires proposent des tests de santé, dont certains sont nécessaires à l'obtention de titres ou de cotation.

Ces analyses génétiques servent à déterminer la présence ou non de maladies héréditaires (myélopathie dégénérative, par exemple) et permettent de déterminer d'autres caractéristiques (dilution de couleur, par exemple).

- Le laboratoire Laboklin, partenaire du RRCF (remise pour les membres), propose également des tests de santé,  plus particulièrement, un pack de tests RR pour les dépistages des caractéristiques et des pathologies les plus fréquentes de la race.

PAS DE REMISE SUR LE PACK SEULEMENT SUR LES TESTS INDIVIDUELS 

Enregistrement des résultats

Les résultats des tests de santé sont à envoyer au RRCF pour enregistrement, .

Merci de transmettre ces résultats à Stéphanie Aselluccio, par email de préférence :

stephanie.rrcf@gmail.com