Alimentation

L'alimentation du Rhodesian Ridgeback doit répondre à certaines exigences.

Pour le chiot, il faut «assurer» la croissance, en sachant qu'un chiot grossit d'environ un kilo par semaine.

 

L'adulte doit recevoir un apport énergétique, pour un chien actif et sportif.

Il faut respecter une stricte discipline alimentaire.

Trois repas par jour pour un jeune chiot, puis deux, et pour un adulte, un ou deux repas par jour selon le mode de vie. Un repas ne doit pas durer plus d'un quart d'heure, ce qui reste doit être retiré. Il faut préférer une ration humide naturelle ou industrielle, afin de diminuer le risque de torsion d'estomac (chiens de grandes races).

La ration doit assurer un bon équilibre entre les apports de protides, lipides, glucides  , afin d'assurer une bonne nutrition et un bon transit intestinal. Elle doit assurer un apport suffisant de sels minéraux (calcium, phosphore, sodium, magnésium) qui doivent être, sous des formes digestibles et assimilables. Il en va de même pour les oligoéléments, tels que le cuivre, le cobalt, le fer, le zinc, l'iode et le manganèse.

Vitamines liposolubles A, D, E, K.
Vitamines hydrosolubles: BI, B2, B5, B6, B12, PP.

 

Dans le cas du Rhodesian Ridgeback, l'acide folique a une grande importance, il est nécessaire d'assurer des apports massifs chez la chienne reproductrice et gestante, ceci afin de prévenir l'apparition de «sinus dermoïde» chez les chiots.

L'acide folique est présent dans la levure de bière, les haricots verts , les noix, le foie, les rognons et la rate, mais l'apport doit se faire à l'aide de spécialités pharmaceutiques (Foldine etc..).

 

Enfin, il ne faut jamais oublier que le chien doit disposer d'eau fraîche et propre, en permanence, quelque que soit son alimentation.

 

Le RR est un chien sportif, sa morphologie en est le reflet, il faut par conséquent éviter toute « surcharge pondérale » qui à la longue affectera sa santé.

 

Si le chiot ne doit pas être « maigre », il ne doit pas non plus être « obèse », tout excès de poids peut avoir des répercussions graves sur le squelette et en particulier sur les aplombs.

 

Il faut veiller à maintenir un poids raisonnable, tout au long de sa vie, en fonction bien entendu de son âge et de son activité.

 

Dans le cas particulier d’une femelle en gestation, il est alors indispensable de donner une alimentation plus riche qui sera maintenue également pendant la lactation.

 

Une bonne alimentation, un suivi du poids de forme, un exercice régulier et raisonné = Un chien en bonne santé.

 

Docteur Vétérinaire MICHEL GAUDOIS.

 

www.happydog.fr                                                                                         

HAPPY DOG FRANCE   

ALIMENTATION CANINE NATURELLE     

SPONSOR DU RHODESIAN RIDGEBACK CLUB DU FRANCE